Panoramica

Lieu de Travail : Toutes les communes des provinces de Bururi et Rumonge, ainsi que quatre communes de la Province Mwaro  (Nyabihanga, kayokwe, Ndava et Bisoro), Siège de référence à Bujumbura.

Type de contract : Contrat de collaboration
Début de la mission:  Septembre/ Octobre 2018
Fourchette de salaire brut: 2500- 3500 Euro

Durée prevué: 12 mois avec possibilité de prolongation (y compris 3 mois de période probatoire)

Procédure de candidature: Les candidats doivent soumettre leur CV à l’adresse e-mail suivante: [email protected], en spécifiant dans le sujet “Chef du projet WASH au Burundi” reference B1. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés. Ouvert jusqu’à comblé mais cherche à embaucher dès que possible.

GVC est présent au Burundi depuis 1995 dans différentes provinces du pays. Au cours de ces 21 ans de présence continue dans le pays et grâce au financement de différents bailleurs de fonds (ECHO, Coopération Italienne, USAID, UNICEF, FAO, WFP, Ambassade de Pays Bas, DUE, IRISH AID) a réalisé des actions dans plusieurs domaines: santé, nutrition, sécurité alimentaire, protections, WASH. Au fil des années, les actions d’aide d’urgence ont évolué en s’adaptant aux changements de la situation dans le pays et aux exigences des bénéficiaires. Aujourd’hui, GVC met en œuvre des programmes de santé et nutrition dans 7 Province (Bujumbura, Bubanza, Cibitoke, Makamba, Rutana, Ruyigi et Cankuzo). Dans la province de Kirundo, GVC a récemment achevé un projet d’appui à l’exploitation des ressources en eau potable et leur gestion par les communautés rurales, financé par l’UE (400 ouvrages hydrauliques réalisées: sources, puits, SCEP, latrines, tous exécutés avec la participation active de la population locale).

Depuis Juillet 2018, GVC comme partner de GIZ  (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit) est en charge d’un programme veut améliorer la gouvernance locale de la gestion et distribution d’eau potable dans les zones rurales par les communes et les gestionnaires du service public et renforcer le rôle des différents acteurs du service de l’eau en harmonie avec Convention de délégation de gestion. Dans le même temps, l’action vise à consolider une confiance entre les contrôleurs de services, les gestionnaires et les utilisateurs finaux afin de consolider la nécessité de contribuer à la durabilité d’un service adéquat et durable.

Dans ce contexte le chef de projet sera responsable de la gestion, de la coordination et du suivi des activités de renforcement de la gestion des ressources en eau et de sa distribution dans 15 Communes Rurales en collaboration avec les institutions et acteurs municipaux, provinciaux et nationaux fournissant des services d’eau.

Sous la supervision du Représentant du Pays et avec le soutien technique de l’expert senior WASH du GVC, le chef de projet devra remplir une fonction de coordination du projet KUBUBGA-BUBGA AMAZI –  pour améliorer l’accès équitable à la population rurale, financé par la GIZ.  Dans sa fonction il devra porter une attention particulière à la collaboration constante avec les institutions municipales  impliquées dans  chaque activité et avec les provinciales avec lesquelles il constituera le comité de Gestion du Projet. L’objectif général est de contribuer à l’amélioration de l’accès à une eau de boisson hygiéniquement sûre par les ménages des zones rurales. L’objectif spécifique est d’améliorer la gestion de la distribution d’eau potable dans les zones rurales par les communes et les gestionnaires du service public de l’eau en milieu rural.

RESPONSABILITES

Développement de programmes  (70%)

Le chef de projet  sera responsable de:

  • Superviser les activités du projet en respectant les temps d’exécution prévus par le document de projet ;
  • Participer à le comité décisionnel que est présidé par le Chef/fe de mission GVC, et il est composé par le de AHAMR national, le Chef/fe de Projet GVC et un représentant GIZ ;
  • Assurer la rédaction et la transmission des rapports de projets dans les temps fixés par les différents acteurs: GVC, GIZ et autorités nationales ;
  • Développer avec les institutions municipales et provinciales les indicateurs de performance des nouvelles structures de service pour permettre à la Régie Communale de l’Eau (RCE) et aux Communes d’effectuer un suivi régulier des activités. Maintenir toujours un haut niveau de communication des activités menées en communiquant avec les bénéficiaires, les institutions et les donateurs;
  • Organiser toutes les phases du travail, gérer le transport, la préparation des différents moments de rencontre avec la communauté et l’institution, assurer le paiement dû pour les diem et les remboursements ;
  • Gérer le budget du projet et préparer le support administratif pour le reporting des dépenses ;
  • Aider le représentant du pays à définir une stratégie sectorielle WASH, définir des objectifs et des indicateurs en collaboration avec l’expert WASH du GVC ;
  • Programmer les missions de l’expert WASH GVC sur la base de la demande d’assistance technique selon le besoin dans les différentes phases du projet, en gardant un dialogue constant même à distance ;
  • Respecter le code de conduite et les règles de comportement de GVC en matière de sécurité, d’égalité des chances, de procédures et de directives politiques générales sur le pays ;
  • Collaborer avec le représentant du pays pour toute autre responsabilité qui deviendra nécessaire pendant la mission.

Gestion de la qualité (20% )

  • Établir une collaboration stable avec l’entité provinciale et régionale de l’AHAMR, l’institution de référence du secteur de l’eau au Burundi, avec laquelle  le comité de Gestion du Projet ;
  • Aider et participer à la préparation de l’étude préliminaire pour identifier le potentiel pour l’inclusion des gestionnaires de services, la préparation des termes de référence et la supervision des appels d’offres dans les communes individuelles.

Gestion du personnel et de la sécurité (10%)

  • Gérer le personnel du projet GVC en leur apportant un soutien technique continu ;
  • Assurer un plan de sécurité pour tout le personnel du projet en collaboration avec le représentant de pays de GVC.

QUALIFICATION, EXPERIENCE ET PROFESSIONNALISME

Obligatoire

  • Education scientifique et technique
  • Expérience spécifique dans la gestion des composantes du renforcement du secteur WASH, au moins 3 ans
  • Capacité à travailler en groupe et à gérer le personnel national
  • Expérience du dialogue avec les institutions et participation aux réunions de coordination et de planification
  • Préparation et exécution des enquêtes sur les bénéficiaires et leur degré de satisfaction à l’égard des services de l’eau reçus
  • Expérience dans la préparation et la gestion des offres
  • Préparation et application de systèmes de suivi avec élaboration d’indicateurs de performance dans l’exécution des services d’eau
  • Expérience dans les campagnes d’information
  • Flexibilité et capacité de solution face aux situations nécessitant de la patience, du tact et de la diplomatie
  • Maîtrise du français parlé et écrit
  • Connaissance des systèmes de conception et d’établissement de rapports des donateur
  • Capacité à préparer des rapports clairs

Souhaitable

  • Masters, cours de spécialisation ou séminaires sur la participation communautaire et le renforcement des institutions dans le secteur de l’eau.
  • Connaissance dans le domaine économique (politique de tarification de l’eau, calcul des coûts de  production des systèmes d’eau, durabilité des prestataires de services).
  • Expérience dans la gestion des ressources en eau dans le domaine rural, en particulier dans le développement des indicateurs de maintenance, de gestion, de contrôle et de performance.

Tagged as:

Effettua la registrazione/accesso per poterti candidare.

Info su GVC Onlus

GVC est une ONG italienne fondée en 1971 et active dans des projets de coopération internationale et d'aide humanitaire.

Nous travaillons pour rendre la dignité à communautés entières; nous luttons contre la pauvreté et l'injustice pour que les droits fondamentaux de chaque personne puissent être reconnus. En près de cinquante ans d'activité, nous avons atteint les coins les plus reculés du monde, mettant en œuvre des milliers de projets pour le développement durable. En 2016, GVC a géré 84 projets, opérant dans 24 pays. De l'Afrique à l'Amérique latine, de l'Asie au Moyen-Orient, à l'Europe. Nous agissons en impliquant les gens, les organisations de la société civile, les gouvernements et les autorités locales pour assurer l'accès à l'eau, à la nourriture, à la santé, à l'éducation et au travail pour des milliers de personnes.

Même dans les situations d'urgence humanitaire, GVC cherche à jeter les bases de la reconstruction et du développement durable. Nos interventions visent à accroître la résilience de la population, en améliorant la capacité des communautés à trouver, dans leur propre tissu, les compétences et les ressources nécessaires pour grandir de manière autosuffisante.

Notre personnel est la clé pour atteindre des objectifs ambitieux. Avec environ 770 professionnels salariés et 250 partenaires, GVC a atteint 1,4 million de personnes au cours des 12 derniers mois. Les programmes de l'organisation (26 millions d'euros en 2016) sont cofinancés par les plus importants donateurs humanitaires et d'aide au développement tels que l'UE (DEVCO, EACEA, ECHO, NEAR), les Nations Unies (OCHA, HCR, PNUD, UNICEF , PAM, FAO) et des pays individuels (AICS, JICA, France et ambassades néerlandaises), ainsi que des donateurs privés et des fondations.

Nos programmes reposent sur un personnel hautement spécialisé, capable de mettre en œuvre des méthodes et des pratiques sur mesure pour répondre aux différents besoins des bénéficiaires et aux exigences des bailleurs de fonds. Les défis qui caractérisent les environnements dans lesquels nous opérons sont traités en mettant en place de synergies innovantes dans le travail d'équipe, les expériences multidisciplinaires et la combinaison de compétences locales et internationales.

Nous pensons que le respect des individus et la constance sont des caractéristiques essentielles et inaliénables lorsque l'on travaille dans des contextes qui requièrent de grands talents humains et professionnels comme le nôtre. Pour cette raison, faire partie de l'équipe GVC signifie participer au développement d'une organisation dynamique dans laquelle la contribution de chaque membre du personnel est promue et valorisée, travaillant ensemble pour la réalisation collective de nos objectifs et de notre vision.